Franck Baya

franck-bayaFranck est passionné de musique depuis l’enfance. C’est à 11 ans qu’il touche sa première batterie, et depuis, il n’a jamais décroché. Après une introduction aux métiers du Cinéma à l’INRACI, c’est à l‘IAD que Franck se spécialise dans son domaine de prédilection, le son.

En parallèle à ses études, Franck se lance activement dans sa carrière de musicien, avec Citizen Pain et les débuts du groupe Mièle, dans lequel il sévit toujours. Ils se produisent sur de nombreuses scènes et obtiennent des prix, notamment au Concours Circuit. Après la fin de ses études, Franck s’installe un studio mobile et il commence à expérimenter avec ses premières compositions auto-produites. Il enregistre dans la foulée le premier album de Mièle avec du financement de la Communauté Française. C’est à cette époque qu’il intègre le groupe Saule et les Pleureurs où il fait la connaissance de Gilles Masson. Suivent plusieurs années d’enregistrements d’albums et de tournées avec Mièle, et Saule, dont la première tournée est mise en scène par Franco Dragone. A la même époque, Franck est invité à participer à la tournée Internationale du troisième album de Françoiz Breut. En plus de la batterie, Franck joue de multiples instruments (guitare, basse et percussions) et développe ses talents de compositeur et d’arrangeur dans les différents groupes où il s’investi. C’est lui qui enregistre et arrange les démos de ceux-ci. Il est d’ailleurs contacté pour faire l’arrangement et la direction artistique du premier album de Sarah Carlier (Aka-music).

Fort de ses expériences en composition, arrangement et enregistrement, Franck s’est associé à Gilles Masson pour créer Kan&Gil.

Il continue également à s’épanouir en temps que musicien dans plusieurs groupes, Clare Louise, V.O. et dernièrement Fugu Mango, dont le premier EP est enregistré sous la direction de Reihnaert Van Bergen de Das Pop.